Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 16:43
Heidi prend vie à Maienfeld
La petite Helvète, née il y a plus de 130 ans de l'imagination de l'écrivain suisse Johanna Spyri, attire les touristes - Japonais en tête - dans les Grisons.

Certains l'imaginent blonde, avec des tresses. D'autres la voient plutôt brune, aux cheveux courts et bouclés. Mais pour tous, Heidi est une petite fille fraîche, malicieuse et ingénue, tombée amoureuse des montagnes suisses. Plus particulièrement des alpages des hauts de Maienfeld, dans les Grisons.

Heidi, c'est cette fillette qui a grandi dans une maison de Dorfli, un hameau de la région grisonne, avec son grand-papa. Elle a été placée là, après avoir perdu son père et sa mère. L'orpheline se fait rapidement à sa nouvelle vie, s'attachant à son grand-père, à Peter, le chevrier, et à la bucolique région grisonne. Un jour, sa tante vient la chercher pour l'emmener vivre à Francfort et tenir compagnie à sa cousine Clara, paralysée. Mais Heidi se languit tellement de sa si jolie montagne qu'elle en tombe malade. Sa tante, la voyant dépérir, décide alors de la ramener dans le chalet de son grand-père. Tout est bien qui finit bien.

L'histoire, sortie de l'imagination de l'écrivain suisse Johanna Spyri en 1880, séduit immédiatement la population de Suisse et d'ailleurs. A tel point que le personnage, inventé de toutes pièces, se met presque à exister pour les lecteurs.

Bien des années après la parution du livre et la réalisation de nombreux films et dessins animés sur Heidi, l'Office du tourisme de Maienfeld prend conscience du potentiel touristique de cette histoire. Ainsi crée-t-il en 1998 le «Heididorf» (en français: «le village de Heidi»). Il baptise un groupe de petites maisons du nom de «Dorfli» et désigne même l'une d'entre elles comme étant «l'authentique maison de Heidi». La bâtisse devient un musée qui présente, entre autres, «la vraie chambre de Heidi».

Du faux vrai dont les touristes raffolent tout de suite. Particulièrement les Japonais. Leur engouement pour Heidi naît dans les années 70, quand Isao Takahata réalise un dessin animé à partir de l'histoire de la fillette. Depuis lors Heidi est adorée au pays du soleil levant, à tel point que les Japonais sont chaque année 25 000 à faire le voyage des Grisons pour découvrir cet «authentique village».

Dans ce décor de prairies, de chèvres et de vaches, la réalité est pourtant tout autre. La maison du grand-père de Heidi, atteignable après deux heures de marche, est par exemple une buvette où trônent des parasols publicitaires sur la terrasse. Le charme d'antan se colore de détails contemporains. Mais les touristes japonais n'en ont cure. Ils sont sous le charme, encore et encore. Leur envie d'y croire est peut-être trop forte…

L'histoire de cette fillette a en effet tout pour plaire. Elle est pleine de bons sentiments - orpheline, Heidi attire la compassion -, met en scène des «méchants» - comme la gouvernante, Mlle Rottenmaier, maltraitant Heidi - et fait naître de fortes amitiés - entre Heidi et Peter notamment. Sans oublier un peu de folklore. Bref, la recette fait mouche. La petite fille fait rêver. Et devient un mythe.

Si Heidi n'a pas existé en réalité, l'écrivain Johanna Spyri a tout de même puisé son inspiration dans la région grisonne. On raconte qu'elle aurait vu une petite fille lui donnant l'idée de créer le personnage de Heidi.

Domiciliée à Zurich, l'écrivain avait un fils malade qu'elle emmenait souvent à Bad Ragaz, un village thermal situé à quelques minutes de Maienfeld. Elle passait également ses étés dans cette région, appréciant la vie au grand air et essayant ainsi d'échapper à la dépression qui l'a habitée pendant dix ans. Quand elle écrit l'histoire de Heidi, Johanna Spyri a 52 ans et sort enfin des années sombres. Mais, quatre ans plus tard, elle devra affronter un immense chagrin: la perte de son fils unique et de son mari qui décèdent l'un après l'autre. Si Johanna Spyri se réfugiera alors dans l'écriture et connaîtra sa période la plus faste, aucun de ses bouquins n'aura le succès et la popularité de «Heidi». Logique. Il est impossible de lutter contre un mythe. /CSA

CHRISTINE SAVIOZ (TEXTES), FRANÇOIS MAMIN (PHOTOS)

 

Dernière mise à jour : 23.07.09 | 09:33

 

Heidi

Personnage de roman, né en 1880.

Films
1920 Premier film sur l'histoire de Heidi; c'était un film muet, tourné aux Etats-Unis.
1974 Dessin animé japonais d'Isao Takahata (52 épisodes).
1978 Série télévisée.
2007 La TSR tourne une série sur Heidi, version contemporaine, avec Cindy Santos, la chanteuse neuchâteloise.

Bande dessinée
1976 Date de la première BD.

Spectacle
2004 Comédie musicale créée à Walenstadt.

Montée à l'alpage du grand-père

Tout au long du parcours menant à l'alpage du grand-papa de Heidi, douze panneaux racontent l'histoire de Heidi et Peter, en détail. L'occasion de faire des haltes en se donnant bonne conscience. /csa

Deux gîtes entre tradition et modernité

Le traditionnel:
Hôtel Heidihof
Situé à quelques minutes de la maison de Heidi, cet hôtel a une belle terrasse panoramique. L'intérieur est très boisé. www.heidihof.ch. Renseignements: info@heidihof.ch

Le moderne:
Swiss Heidi Hôtel
S'il porte le nom de Heidi, le Swiss Heidi Hôtel est situé assez loin de la maison de la fillette, à deux pas de la sortie d'autoroute. L'établissement, construit en 2004, est décoré de façon moderne. Dépouillement extrême dans les chambres. www.swissheidihotel.ch

Petit itinéraire didactique


La maison du grand-père
Perchée à 1100 mètres d'altitude, dans le Heidialp, la maison abrite une buvette. Elle est atteignable après deux heures de marche à l'effort soutenu.



«L'authentique» maison de Heidi
A Dorfli, au-dessus de Maienfeld, la maison de Heidi a été transformée en musée. Ici, la cuisine où Heidi et Peter mangeaient.



Les bains thermaux
A deux pas de Maienfeld se trouvent les bains thermaux de Bad Ragaz. Pour plonger dans le passé de Johanna Spyri qui y venait souvent avec son fils malade.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Mon coin pour partager mes divers passions
  • : Ma vie, mon chat, mes plantes (Hoyas, Orchidées, chaine du coeur etc.). Mes trucs & astuces (sauf ceux pour la cuisine vous les retrouverez sur le blog cuisine.
  • Contact

Recherche

Vidéos divers (Sacha Chartreux etc)

Mes ami(e)s chats

Mes divers coins sur le web

ici je compte petit a petit partager mes divers passions autres que les créations que vous trouvez déjà soit sur Over-blog soit sur Fiftiz.

Angelinascreations sur overblog


Vous pouvez également visiter mon autre blog dédié au créations qui se trouve sur fiftiz.

Angelinascreations sur fiftiz

 

Mon blog général sur fiftiz

abessard sur fiftiz

 

Mon autre passion la cuisine (groupe de partage de recettes crée par mes soins)

Les fiftiz qui cuisinent


 Mon nouveau blog cuisine sur over-blog

Angelina's collection de recettes

 

Sur Facebook

 


bienvenue_bouquet_fleurs_jaune_et_rouge_texte_3.gif

Ma musique du moment

 

Découvrez la playlist Angelina_nouveau avec Various Artists
à l'occasion de la fête des angèle, angelina, angélique etc je vous soule avec des chansons appropriés.

Texte Libre